Historic Sheet Music Collection

Document Type

Yearbook

Publication Date

1840

Comments

Chantés par Mlle. Déjazet et Mr. Levassor

Paris (Au Ménestrel, 2 bis, Rue Vivienne, Paris) : Maison A. Meissonnier et Heugel, Heugel successeur

Some of these resources may contain offensive language or negative stereotypes. Such materials should be seen in the context of the time period and as a reflection of attitudes of the time. The items are part of the historical record, and do not represent the views of the library or the institution

Abstract

J'n'ai jamais vu d'bergère
Qu'en des livres charmants,
Serait-ce une chimère?
J'en d'mande au val, aux champs;
Aux champs on m'envoy' paître
Et le vallon se tait;
Florian, ô mon maître
Un' bergèr' s'il vous plait?

Làbas sur la fougère,
C'en est une! approchons
Il pleut il pleut bergère!
Ça défris' tes moutons.

Il pleut oui répondelle,
C'est ben facile à voir
Faut fair' comm' Jean d'nivelle,
Il faut laisser pleuvoir.

Dans ta blance chaumiè,
Quand l'orag' va venir,
Ta bonne et tendie mère
Devrait te retenir...

Ma mèr' s'fich' ben qu'on s'mouille,
All' m'dit: veux-tu t'n'aller!
Ou j'vas prendr' ma quenouille
Pour te faire filer.

Tu dois ma bergerette
Quand le printems renait,
Cueillir la paquerette
Et la fleur du bluet.

Pour mes moutons mes vâches,
Tout ça c'est bon, j'vpus l'dis:
J'aim' mieux cuiller des mâches
Ou bien des pissenlits.

Permets qu'a' ton corsage
J'plac' ette fleur des champs,
Sur ta têt' ce feuillage,
A tes piedsces rubans

Mossieu tout ça m'hounore,
Mais moi j'n'ai qu'des sabots...
Si vous m'touchais encore
J'vous les cass' rai sur l'dos.

Là d'sus j'm'éloignai d'elle
En m'disant en chemin:
Si telle fut Estelle
Qu'était donc Némorin?...
Certain' bête à litière
Qui fait hi! han! hi! han!
Peindrait mieux un' bergère
Que monsieur Florhihan!

Share

COinS
 

The views expressed in this paper are solely those of the author.